En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser

Questions fréquentes

VRAI / FAUX

Une plaie guérit plus vite à l’air libre
FAUX. Laisser une plaie à l’air libre assèche la peau et rend la cicatrisation plus lente.
L’apparition d’une croûte signifie une bonne cicatrisation de la plaie.
FAUX. La présence d’une croûte signifie que la plaie est mal hydratée et mettra plus de temps à cicatriser.
L’environnement extérieur favorise la présence des microbes sur la plaie.
FAUX. Les microbes que l’on trouve dans une plaie proviennent du patient lui-même dans l’immense majorité des cas, et non de l’environnement extérieur.
Tout écoulement présent sur une plaie est mauvais.
FAUX. Le liquide présent naturellement dans les plaies contribue à la cicatrisation.
Une plaie doit toujours être désinfectée.
FAUX. Les recommandations actuelles préconisent de nettoyer les plaies mineures à l’eau et au savon et de ne pas y appliquer d’antiseptiques et/ou antibiotiques qui pourraient ralentir le processus de cicatrisation.
L’eau de mer ne favorise pas la cicatrisation des plaies.
VRAI. Le sel a un fort pouvoir décapant qui risque de creuser la plaie et d’empêcher sa cicatrisation.
La zone touchée par une brûlure doit être mise sous de l’eau très froide voire gelée.
FAUX. L’eau très froide voire gelée risque d’aggraver les lésions. L’eau tiède suffit pour calmer la douleur et stopper l’expansion de la brûlure.
La salive des animaux domestiques favorise la cicatrisation.
FAUX. La salive des animaux ne possède aucun agent antiseptique ou cicatrisant. Source de microbes, elle est bien au contraire à proscrire.
L’eau oxygénée ne doit pas être appliquée sur une plaie.
VRAI. L’eau oxygénée n’est pas un désinfectant ou antiseptique adapté au traitement des plaies.
Les peaux bronzées n’ont pas besoin de se protéger du soleil.
FAUX. Le fait d’être bronzé ne protège pas la peau des coups de soleil.

OÙ TROUVER FLAMIGEL® ?

Vous trouverez Flamigel® en pharmacie.

DOIS-JE AVOIR UNE ORDONNANCE POUR FLAMIGEL® ?

Non, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour acheter Flamigel®. Il est disponible en pharmacie. Demandez conseil à votre pharmacien.

SOUS QUEL FORMAT EXISTE FLAMIGEL® ?

Flamigel® est disponible en tube de 50 g.

COMMENT CONSERVER FLAMIGEL® ?

Flamigel® doit être conservé à température ambiante (< 25°C) dans un endroit sec et dans l’emballage d’origine.

EST-IL CONSEILLÉ DE LAISSER SÉCHER UNE PLAIE POUR QU’ELLE CICATRISE ?

Non, laisser sécher une plaie pour la cicatriser est une idée reçue. Aujourd’hui, il est reconnu que la cicatrisation est plus rapide en milieu humide ce qui améliore l’aspect des cicatrices.

DOIS-JE COUVRIR LA PLAIE, UNE FOIS FLAMIGEL® APPLIQUÉ ?

Vous pouvez couvrir la plaie comme vous pouvez ne pas la couvrir. L’application d’un pansement protège la plaie, permet de la maintenir en milieu humide et réduit le nombre d’applications nécessaires de Flamigel®. Parfois, couvrir la plaie n’est pas pratique. Dans ces cas, Flamigel® peut ne pas être recouvert.

DOIS-JE RETIRER FLAMIGEL® ET RINCER ENTRE DEUX APPLICATIONS ?

Non, Flamigel® étant absorbé par la peau, il n’est pas nécessaire de le rincer avant une nouvelle application.

MA PEAU EST IRRITÉE À CAUSE DU SPORT. EST-CE QUE JE PEUX UTILISER FLAMIGEL® ?

Oui, Flamigel® peut être utilisé sur une peau irritée. Appliquez délicatement en tapotant et renouvelez l’application quand cela est nécessaire.

FLAMIGEL® PEUT-IL ÊTRE UTILISÉ SUR DES COUPURES ET/OU DES ÉGRATIGNURES LOCALISÉES PRÈS DE LA BOUCHE ?

Oui. Cependant, Flamigel ne doit pas être ingéré.