En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser

Prévenir et soigner les irritations

Qu’est-ce qu’une irritation ?

Une irritation cutanée se produit à la suite de frottements mécaniques (provoqués par des tissus rêches, par exemple des couches chez les enfants) ou à la suite d’un contact avec un produit irritant ou caustique (eau de Javel, détergent agressif…).9 Elle se manifeste alors après une ou deux applications de ce produit.

Il s’agit d’une réaction inflammatoire limitée à la zone de contact et dont l’intensité varie en fonction de la concentration, de la durée et de la fréquence des applications.9

érythème fessier d’un nourrisson

Irritation cutanée chez le nourrisson

L’irritation est beaucoup plus fréquente que l’allergie avec laquelle elle est néanmoins souvent confondue. Il est nécessaire de savoir les distinguer l’une de l’autre pour mieux les éviter et les soigner.9

  • L’irritation se reconnaît à des sensations de tiraillements, picotements et brûlures éventuellement associées à des rougeurs. La peau irritée peut être amenée à peler ou à se fissurer mais ne démange que rarement.9
  • L’allergie cutanée provoque des rougeurs, œdèmes, petites cloques (ou vésicules) et dans tous les cas des démangeaisons.9

Quels sont les risques et les complications des irritations ?

Une irritation peut parfois s’aggraver, notamment si l’exposition à l’agent responsable a été prolongée ou répétée. Des savons, détergents et solvants organiques typiques sont souvent en cause.30

L’irritation peut également évoluer jusqu’à la dermatite chronique, notamment dans le cas de certaines professions exposées à des substances irritantes : personnels de soin, coiffeurs ou ouvriers.31

Comment prévenir les irritations ?

Les phénomènes d’irritation peuvent être prévenus par quelques gestes simples :

Application d’une crème sur la main

  • appliquer une à deux fois par jour des crèmes hydratantes après contact avec des produits irritants 9 ;
  • limiter le nombre de produits d’hygiène 9 ;
  • ne pas utiliser de produits purs, ne pas les mélanger entre eux (savons liquides, shampooings) 9 ;
  • respecter les dilutions préconisées par le fabricant 9 ;
  • préférer les fibres textiles naturelles et douces aux fibres synthétiques dans lesquelles la transpiration et les frottements constituent des facteurs pouvant favoriser l’irritation 9 ;
  • porter des gants de protection adaptés à l’activité, notamment dans le cadre de professions manuelles exposées à des agents irritants et lors des tâches domestiques (nettoyage de la vaisselle, bricolage, tâches ménagères…) 31.

Manipulation de produits toxiques avec des gants

Comment soigner les irritations ? 9

L’identification et l’élimination de l’agent responsable sont nécessaires : l’arrêt de l’utilisation de l’irritant interrompt la réaction d’irritation et apaise rapidement l’inflammation.

Le traitement des irritations est ensuite généralement simple grâce à l’emploi de produits de soin appropriés :

  • des savons surgras ou pains dermatologiques non agressifs, au pH neutre proche du pH physiologique de la peau ;
  • des produits hydratants ou des gels apaisants pour soulager la peau irritée, la protéger, mais aussi l’aider à recouvrer sa souplesse, son élasticité, sa résistance, son aspect lisse et son imperméabilité initiale.

Pour en savoir plus :

Références

  • 9. Laverdet C, Martin L. Allergies et irritations cutanées du jeune enfant. Cahiers de la puéricultrice. 2008;220:22-5.
  • 30. Nelson KC et al. Eczéma et autres dermatoses communes. Médecine interne de Netter 2nde 2011;18:1311-16.
  • 31. Crépy MN. Programmes de prévention des dermatites de contact d’origine professionnelle. Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement. 2010;71:401-3.