En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK Refuser

Cicatrisation d’un tatouage

Qu’est-ce qu’un tatouage ?

Un tatouage est une marque, une inscription ou un dessin pratiqué sur la peau grâce à l’introduction de pigments minéraux ou végétaux sous l’épiderme.57,58 Les produits de tatouage sont utilisés pour ornementer le corps, mais aussi pour réaliser un maquillage permanent ou semi-permanent (en particulier sur les yeux ou les lèvres).59

Tatouage

Quelles sont les complications liées à un tatouage ?

La réalisation d’un tatouage peut exposer à certains risques, parmi lesquels :

  • une infection cutanée, dans les cas où la désinfection de la peau ou la stérilisation du matériel n’a pas été effectuée correctement, ou lorsque les règles d’hygiène n’ont pas été respectées 60 ;
  • une hypersensibilité ; elle se présente généralement sous forme de démangeaisons ou d’éruptions cutanées, et peut survenir des jours, des mois, voire des années après la réalisation du tatouage 58 ;

Tatouage derrière la nuque

  • la transmission d’infections bactériennes ou virales (SIDA, hépatites B et C), liée à des saignements minimes ou de microscopiques projections de sang ; ces infections peuvent être transmises d’un client à l’autre par le biais des instruments s’ils ne sont pas correctement stérilisés.60

Comment prévenir les risques liés à un tatouage ?

Les complications peuvent être évitées grâce à quelques précautions à prendre avant et après la réalisation du tatouage.

Avant la réalisation du tatouage :

  • s’assurer de l’absence de contre-indications liées à un traitement en cours ou un terrain allergique auprès de son médecin traitant et du professionnel choisi 60 ;
  • privilégier un professionnel dont l’activité est déclarée et qui respecte les conditions d’hygiène et de salubrité établies par la loi.61 Les locaux doivent comprendre une salle réservée exclusivement à la réalisation des tatouages et le matériel utilisé doit être à usage unique ou stérilisé avant chaque utilisation.62 Il faut également vérifier que le professionnel a transmis toutes les informations concernant les risques encourus et les précautions à respecter (celles-ci doivent être affichées de manière visible dans le studio et remises au client par écrit).60,61

Tatoueur qui enfile un gant

Après la réalisation du tatouage :

  • veiller aux règles d’hygiène corporelle 60 ;
  • éviter l’exposition solaire 58 ;
  • éviter l’exposition à l’eau salée ou chlorée 58 ;
  • limiter au maximum les frottements sur la zone tatouée 58 ;
  • prendre contact avec le professionnel qui a réalisé l’acte en cas de questions 60 ;
  • consulter un médecin devant l’apparition d’une complication.60

Comment soigner un tatouage ?

Quelques règles de soins sont recommandées afin d’obtenir un tatouage de qualité 58, et de favoriser la qualité et la durée de la cicatrisation 60 :

  • appliquer une solution antiseptique sur la zone tatouée durant les premiers jours suivant l’acte 60 ;
  • nettoyer régulièrement la zone tatouée à l’eau et au savon 58 ;
  • appliquer une pommade cicatrisante de type Flamigel® plusieurs fois par jour 58 ;
  • éviter d’arracher les croûtes.58

Pour en savoir plus :

Références

  • 57. Dictionnaire Larousse. Tatouage. Information disponible sur : www.larousse.fr/dictionnaires/francais/tatouage/76829 (consulté le 04/12/2015).
  • 58. Kluger N et al. Les tatouages : histoire naturelle et histopathologie des réactions cutanées. Annales de dermatologie et de vénéréologie. 2011;138:146-54.
  • 59. Sécurité des produits de tatouage. Information disponible sur : http://ansm.sante.fr/Dossiers/Securite-des-produits-de-tatouage/Securite-des-produits-de-tatouage/(offset)/0 (consulté le 04/12/2015).
  • 60. Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. Tatouages, maquillages permanents, piercing. Quels risques, quelles précautions ? Information disponible sur : sante.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Tatouages_maquillage_piercing.pdf (consulté le 04/12/2015).
  • 61. Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes. Tatouage par effraction cutanée et perçage. Mis à jour le 1er janvier 2014. Information disponible sur : www.sante.gouv.fr/tatouage-par-effraction-cutanee-et-percage.html (consulté le 04/12/2015).
  • 62. Ministère de la Santé et des Sports. JO du 20/09/2009. Arrêté du 11 mars 2009 relatif aux bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité pour la mise en œuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée, y compris de maquillage permanent et de perçage corporel, à l’exception de la technique du pistolet perce-oreille.